• Accueil
  • |
  • L'agence
  • |
  • Contact
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe


Fair-play financier : encore une mauvaise nouvelle pour le PSG

Pas vraiment ravi d'avoir lu l'article du Financial Times lui prédisant un sale quart d'heure avec l'UEFA dans le cadre du fair-play financier, le Paris Saint-Germain avait sèchement répondu au journal. Mais aujourd'hui, L'Équipe annonce qu'un des principaux juteux contrats du club de la capitale pourrait être décoté.


Depuis le début de la saison, après les arrivées de Neymar et de Kylian Mbappé, recrutés pour près de 400 M€, le Paris Saint-Germain cherche à tout prix à dégager des liquidités. Le but est simple : rester dans les clous du fair-play financier. Conscient qu’il est dans le viseur de tous les plus grands clubs européens depuis qu’il a arraché Neymar au Barça, le club de la capitale ne veut pas prendre le risque de se faire sanctionner par l’UEFA.


Et pour que son déficit annuel ne soit pas supérieur à 30 M€, l’actuel leader de la Ligue 1 a deux solutions : vendre des joueurs ou signer de juteux contrats avec ses partenaires. Et si Paris a déjà cédé Blaise Matuidi et Lucas Moura, en espérant une belle vente de Gonçalo Guedes, les Rouge-et-Bleu auraient de fortes chances de se faire rattraper par la patrouille de l’UEFA. Avant-hier, le Financial Times a en effet lancé un pavé dans la mare en indiquant que le PSG n’allait pas passer le cut en raison de contrats revus à la baisse.


Le contrat avec QTA dévalué


Une information qui n’a pas tardé à faire réagir le PSG. « Le Paris Saint-Germain ne peut que déplorer qu’à quelques jours d’un point d’étape prévu avec l’UEFA sortent une nouvelle fois des informations erronées et dirigées contre le Club dans la presse britannique. Le Paris Saint-Germain rappelle que le Club est suivi depuis 4 ans par l’UEFA dans le cadre du « settlement » signé en 2014 entre les deux parties et dont il est sorti en 2017 », lançait le communiqué du club de la capitale quelques heures après.


Mais aujourd’hui, L’Équipe lance un nouveau pavé dans la mare en détaillant que le rapport du FT précise que la société chargée d’évaluer la valeur commerciale des contrats passés par le PSG, Octagon, a dévalué un grand nombre de ces deals. Mais l’information la plus importante, c’est que la valeur du bail passé avec QTA aurait fortement chuté ! En clair, après avoir déjà subi une décote par l’UEFA, le PSG récoltait 100 M€ par saison grâce à ce contrat. Or, Octagon l’estime aujourd’hui à 50 M€, voire moins (30 M€). Une information qui, si elle se confirme, poserait de nombreuses questions étant donné que les Rouge-et-Bleu s’étaient mis d’accord avec l’UEFA pour fixer la valeur de ce contrat à 100 M€


 

Faites un commentaire