• Accueil
  • |
  • L'agence
  • |
  • Contact
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe


FC Barcelone : Samuel Umtiti dézingué par la presse espagnole !

L'élimination du FC Barcelone mardi soir à Rome (3-0, 1/4 de finale retour de Ligue des Champions) est commentée de toutes parts. En Espagne, Samuel Umtiti prend d'ailleurs très cher. Morceaux choisis.


Jamais deux sans trois. Pour la troisième année consécutive, le FC Barcelone quitte la Ligue des Champions au stade des quarts de finale. Pourtant, après leur large succès à l’aller au Camp Nou (4-1), les Blaugranas étaient largement favoris pour décrocher un billet pour les demi-finales. Seulement, l’AS Roma s’est montrée plus solidaire et efficace sur la pelouse de l’Olimpico (3-0). Un revers conséquent que la presse espagnole ne manque pas de commenter ce mercredi avec acidité. Samuel Umtiti (24 ans) peut en témoigner. Le défenseur central français, dont la responsabilité est clairement engagée sur l’ouverture du score d’Edin Dzeko, se fait littéralement descendre par les médias ibériques.


Mundo Deportivo qualifie ainsi son match de « désastreux »« Il s’est perdu depuis qu’il a commencé à davantage penser à sa prolongation qu’au prochain match. À Rome, il s’est liquéfié dès les premiers instants, avec Dzeko prenant le dessus sur lui, à l’aise, au sol comme dans les airs », lâche le quotidien sportif, qui lui laisse tout de même un « joker ». Francesc Aguilar, journaliste pour MD, y a été encore plus fort dans son édito. « Little Sam. Samuel Umtiti semble avoir la tête à sa prolongation. L’international français a commencé à souffrir avec les Bleus contre la Colombie et il a continué avec le Barça. Samuel est loin d’être ce central qui bouchait tous les trous, qui montait balle au pied, et qui ne ratait pas de passes. On lui a donné le surnom de Big Sam, aujourd’hui, il a rapetissé », a-t-il lâché.


« En chute libre depuis qu’il a cru bon de réclamer une urgente augmentation »


Sport est lui aussi déçu de la copie rendue par l’ancien Lyonnais, lui attribuant la note de 2/10, soit la plus mauvaise côté catalan avec Nelson Semedo. « Inexplicable. Il est très loin de la version qui a séduit le Camp Nou. Dzeko l’a enrhumé sur le (1-0) dès la 5e de jeu et pendant tout le match. À partir de là, il n’y a plus eu que des doutes au cours de l’incompréhensible match du Français », lance le journal avant de poursuivre quelques pages plus tard. « Samuel Umtiti a assurément vécu l’une de ses pires soirées azulgranas. Son calvaire a débuté dès l’entame de la rencontre, avec le débordement de Dzeko, synonyme de (1-0). Le Bosnien a été un véritable cauchemar pour Samuel et Piqué. Le Français a perdu les duels dans les airs et n’a jamais été capable de prendre Dzeko dans l’anticipation. Mauvais dans les un contre un, toujours en retard sur les offensives d’un rival qui a surclassé toute la défense culé pendant le match », résume en substance la publication.


Marca est également assez dur avec l’international tricolore. « Très loin de son niveau. Pour le jour le plus important depuis son arrivée à Barcelone, il a été à des années-lumières de la saison qu’il effectue... », indique le quotidien. El Pais - qui utilise le champ lexical des échecs pour analyser la performance défensive du Barça : « les tours (Dzeko et Schik, ndlr) ont pris le pas sur les pions (Umtiti et Piqué ndlr) » - est dans le même ton : « Samuel Umtiti n’a rien réussi. Comme sur le but de Dzeko, sur lequel il est pris de vitesse, il a oublié de couvrir Alba et a été trop lent sur son retour. Il risque d’en faire des cauchemars ». Idem pour El Mundo, très sévère : « Umtiti, en chute libre depuis qu’il a cru bon de réclamer une urgente augmentation de salaire, n’a pas su contenir l’attaquant bosnien ». Il va falloir que Samuel Umtiti soit solide pour, dans le contexte de sa renégociation salariale, renverser cette situation.


 

Faites un commentaire