• Accueil
  • |
  • L'agence
  • |
  • Contact
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe


La Juventus avait l'occasion de mettre fin à la lutte pour le titre en cas de victoire face au Napoli. Il n'en fut rien. Battus par les Partenopei (0-1), les Bianconeri ont réalisé un piètre match. Et que dire de la prestation de Paulo Dybala.


Leader de la Serie A avec quatre points d’avance sur le Napoli, la Juventus avait l’occasion de creuser un écart quasi définitif dans la course au Scudetto. Un choc XXL que la Vieille Dame abordait en position de favorite. Mais hier, les hommes de Massimiliano Allegri ont flanché. Dominés de toutes parts, les partenaires de Blaise Matuidi se sont inclinés 1 but à 0 après une tête rageuse de Kalidou Koulibaly. Une défaite méritée pour tous les observateurs. Interrogé à l’issue de la rencontre, Allegri n’a pas cherché lui non plus à trouver des circonstances atténuantes à son équipe.


« Ce fut un très mauvais match de la part de toute l’équipe, avec quasiment zéro tir durant le match. Nous avons rencontré des difficultés, mais nous aurions pu et dû garder le résultat nul. C’était un match face à notre adversaire direct, Naples a fait ce qu’il devait faire. Maintenant, notre match de samedi prochain contre l’Inter qui sera vraiment décisif. Nous sommes encore en tête du championnat et il nous reste deux matches à domicile et un à l’extérieur. Mais ce match contre l’Inter sera le plus important. (…) Je ne sais si c’était la pire Juventus de la saison, mais nous devons très rapidement nous remettre au travail ».


Une Coupe du Monde qui s’éloigne ?


Et si l’ensemble de l’équipe piémontaise a livré un piètre match, un événement particulier a été souligné par la presse italienne ce matin. Considéré comme étant le meilleur joueur de la Juve, Paulo Dybala (21 buts, 4 passes décisives en 29 matches de championnat) a déçu hier. Pire, l’international argentin a été remplacé dès la mi-temps par Juan Cuadrado. Une sacrée désillusion pour la Joya qu’a expliquée Allegri. « Déçu par Dybala ? Je l’ai remplacé uniquement parce que nous avions besoin de renforcer nos ailes. Nous devions nous rassurer. Dans le foot, il n’y a rien de sûr donc nous devons être bons pour repartir ».


Mais cette nouvelle contre-performance lors d’un grand rendez-vous (Dybala avait déjà été expulsé lors du quart de finale aller face au Real Madrid) alerte La Gazzetta dello Sport. Dans son édition du jour, le quotidien au papier rose écrit en effet que ce bilan pourrait peser lourd dans le choix de Sampaoli de l’emmener au Mondial ou pas. Non convoqué en sélection depuis le mois de novembre dernier, Dybala ne cesse d’être réclamé par l’opinion publique. Mais ses prestations mitigées face aux gros laissent planer le doute sur sa faculté à répondre présent lors d’un tournoi aussi prestigieux que la Coupe du Monde.


 

Faites un commentaire