• Accueil
  • |
  • L'agence
  • |
  • Contact
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe


i la presse italienne et tout l'environnement bianconero n'ont pas manqué de crier au scandale après le match d'hier entre le Real Madrid et la Juventus, la qualification merengue fait également jaser en Espagne. Et plus particulièrement en Catalogne...


Chez nos voisins espagnols, les médias madrilènes et catalans adorent s’envoyer des piques en temps normal. Alors, quand les événements ne sont pas en faveur du FC Barcelone et/ou du Real Madrid, l’artillerie lourde est généralement de sortie. Hier matin, par exemple, la presse madrilène ne s’est pas privée de faire ses gros titres sur l’humiliation subie par les hommes d’Ernesto Valverde sur le terrain de l’AS Roma (0-3). Mais hier soir, son homologue catalane pensait pouvoir lui rendre la monnaie de sa pièce lorsque la Casa Blanca se trouvait au bord du précipice.


Mené 3-0 chez lui, le Real Madrid est passé à deux doigts d’un phénomène devenu récurrent ces derniers temps en Ligue des Champions : une remontada. Au final, la formation entraînée par Zinedine Zidane a évité le pire de justesse, grâce à un penalty très controversé transformé par Cristiano Ronaldo. Un penalty qui hante encore les âmes bianconere et toute la presse italienne. Mais en Catalogne, si les médias n’ont finalement pas l’occasion de se moquer de l’élimination des Merengues, la sentence prononcée contre la Juventus est vécue comme s’il s’agissait d’une injustice faite au Barça.


« Le Vol du Siècle »


Dans son édition du jour, Sport est sans doute le journal qui y est allé le plus fort avec en une « Le Vol du Siècle ». Carrément ! Un cri du coeur illustré par des propos plus que cinglants à l’encontre de la Casa Blanca. « Colère générale. Un arbitrage d’un autre siècle sauve le Real Madrid. Encore une fois, la polémique et le scandale accompagnent le Real Madrid en Europe, mais aussi en Espagne. » De son côté, L’Espiritu évoque « un penalty offert par l’arbitre ».


Enfin, l’autre grand quotidien pro Barça, Mundo Deportivo, n’est pas en reste et parle d’une « Masterclass d’arbitrage ». Un ton ironique visant l’arbitre anglais, M. Oliver. « Mario Mandzukic avait promis une grande Juventus, mais il a oublié l’Anglais », poursuit le journal. Vous l’aurez compris, la qualification madrilène passe très mal. En revanche, il est toujours assez cocasse de voir l’ensemble des médias catalans crier au scandale d’arbitrage au vu des dernières polémiques impliquant le Barça. Notamment en Ligue des Champions...


 

Faites un commentaire