• Accueil
  • |
  • L'agence
  • |
  • Contact
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe


Après le premier stage des Eperviers espoirs, en prélude à leur participation au tournoi international de Toulon en France, leur sélectionneur fait l’état des lieux.


Pour la première fois, le Togo prendra part au tournoi international espoir de Toulon qui démarre en mai 2018. Dans cette optique, une sélection espoir a été constituée. Elle vient de terminer son premier regroupement ponctué par un match test contre l’AS Togo Port de Lomé. Score final 1-1.

Lors de la conférence d’après-match, Jean-Paul Abalo, patron des Eperviers espoirs, estime qu’à Toulon les choses ne seront pas faciles. « Cela ne va pas être facile là-bas parce qu’on va jouer contre des joueurs qui ont déjà l’expérience de haut niveau. C’est pour cela qu’on tente d’anticiper dès maintenant avec des joueurs qu’on a vu en championnat, et qui répondent aux critères demandés », confie-t-il.

Selon lui, si tout va bien, ses joueurs auront un autre stage en avril. Bien avant ce second regroupement, un autre est programmé en mars « avec tous les Togolais qui jouent dans les centres de formation ». Il souligne qu’ « On a repéré une vingtaine. On va essayer de faire un regroupement avec eux pour voir si on peut trouver d’autres qui vont nous accompagner ».

A.H.

Faites un commentaire