• Accueil
  • |
  • L'agence
  • |
  • Contact
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe


C’est la grosse actualité de la fin de la semaine écoulée. Le transfert avorté d’Emmanuel Adebayor à Lyon. Par presse interposée, les différentes parties se sont renvoyées la balle, à l’image de l’attaquant togolais dans une interview à l’Equipe samedi.


Dimanche après le match nul 0-0 à Marseille, Bruno Genesio, le coach des Gones est de nouveau revenu sur cette « drôle d’histoire » avec quelques plates excuses. « J’ai besoin d’un groupe solidaire et des joueurs qui aient envie de faire des choses ensemble. Je suis désolé s’il a mal pris l’entretien, je ne voulais pas du tout lui manquer de respect. Et concernant Florian Maurice (recruteur de l’OL) je n’ai absolument pas peur de lui, on est très ami et on travaille bien ensemble« , a indiqué le technicien.


Son président Jean-Michel Aulas a confirmé s’être aligné derrière son entraineur malgré tous les détails réglés à l’avance pour l’aboutissement du transfert d’Adebayor. « En fait on avait après la blessure de Lacazette identifier un certain nombre de joueurs. Il nous fallait un joueur grand par la taille. Les deux joueurs ont été approchés. Mateta il y avait pas mal de sollicitation de la Juventus et d’autres clubs français. Emmanuel Adebayor a accepté de venir avec 2 jours de retard. On pouvait assurer un transfert d’un côté et un salaire important de l’autre. Bruno et son staff ont pris la décision. On avait débloqué les fonds. Comme toujours, c’est le staff technique qui prend la décision ultime, on a suivi cette décision« , a t-il confié au micro de Canal+.

Faites un commentaire