« Son attitude durant le match a dépassé la limite et a compromis son impartialité », a estimé l’ATP, tout en reconnaissant que « ses actions partaient d’un bon sentiment ».

Un geste déplacé ? Lors du dernier US Open, l’arbitre suédois Mohamed Lahyani est descendu de sa chaise pour remotiver l’Australien Nick Kyrgios, alors en perdition contre le Français Pierre-Hugues Herbert. L’ATP a choisi de sévir contre l’officiel, qui sera donc suspendu deux semaines, rapporte la presse américaine, mardi 18 septembre. Il n’officiera pas durant l’Open de Chine à Pékin (1er-7 octobre) ni pendant le Masters 1000 de Shanghai (7-14 octobre).

« Mohamed est un arbitre de classe mondiale et hautement respecté, toutefois son attitude durant le match a dépassé la limite et a compromis son impartialité comme arbitre de chaise », a justifié le vice-président de l’ATP chargé du règlement et des compétitions, Gayle David Bradshaw, dans un communiqué adressé notamment au New York Times (en anglais).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here