Stanley-Nsoki s’est bien comporté lors du classico Marseille- Paris Saint-Germain (0-2) dimanche dernier. Positionné sur le côté gauche dans une défense à trois, le jeune joueur de 19 ans d’origine congolais a séduit tout le monde y compris son entraîneur Thomas Tuchel.

« Il a joué plusieurs fois latéral gauche dans une défense à quatre, il l’a bien fait, c’est très exigeant pour lui parce que cela demande de longues courses, a commenté l’Allemand. On a décidé cette fois d’être à trois derrière, c’était super difficile pour lui, car il n’avait pas joué depuis quatre matchs et subitement il a la confiance de l’entraîneur pour un Clasico à Marseille. »

« Il a vraiment très bien joué, malgré quelques erreurs faciles. Il doit mieux comprendre le jeu quand on a le ballon. Mais ce ne sont pas de grosses lacunes. Il était nécessaire qu’il joue à ce niveau. Félicitations à Stanley, c’était extraordinaire », a complimenté le technicien, fier d’avoir conservé le titi parisien malgré l’intérêt de l’Olympique de Marseille.

Simple Text

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

71 − 61 =