En délicatesse avec une épaule depuis la saison dernière, Markelle Fultz, le numéro un de la draft 2017 et meneur de Philadelphie, n’aurait pas demandé à quitter sa franchise, selon son agent, malgré les rumeurs.

Encensé une année et en difficulté l’année suivante. C’est ce qui arrive quelque peu à Markelle Fultz. Le pensionnaire de Philadelphie, numéro un de la draft en 2017, se poserait des questions mais selon son agent, Raymond Brothers, il n’a toutefois pas demandé à quitter sa franchise, malgré l’information lâchée par The Athletic. Repris par ESPN, le représentant du jeune joueur aurait démenti avoir « indiqué à Elton Brand (le manager général) ou à qui que ce soit d’autre que Markelle aimerait être transféré ». Gêné à l’épaule droite depuis la saison dernière, le meneur des Sixers, âgé de 20 ans, va se rendre à New York la semaine prochaine, afin de consulter des spécialistes. Lors de sa première saison rookie, le natif d’Upper Marlboro n’avait disputé que 14 petites rencontres. Cette saison, le basketteur en a déjà joué 19 dont 15 en tant que titulaire, avec une moyenne de 8,2 points (41,9%), 3,1 passes décisives et 3,7 rebonds en 22,5 minutes. Quoi qu’il arrive, son avenir reste particulièrement indécis, encore plus depuis la toute récente arrivée de Jimmy Butler. Des rumeurs de transfert que Brett Brown, son entraîneur, n’a pas voulu commenter à l’issue de la victoire de ses protégés, ce mercredi, contre les Pelicans (120-121). Apparemment également en délicatesse avec un poignet, Markelle Fultz était, pour cette rencontre, en tenue de ville.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here