Pour la première fois depuis l’accident qui l’a rendue paraplégique, Kristina Vogel a retrouvé le vélodrome de Berlin lors de la manche de Coupe du Monde de cyclisme sur piste et a reçu une ovation.

L’émotion était au rendez-vous dimanche dernier à Berlin. Alors que la Coupe du Monde de cyclisme sur piste a fait étape le week-end dernier dans la capitale allemande, Kristina Vogel a profité de l’occasion pour faire une première apparition publique depuis sa conférence de presse quelques jours après le terrible accident dont elle a été victime à l’entraînement. Restée paraplégique, l’ancienne championne du monde a reçu une belle ovation de la part du public alors que le trophée de cycliste allemande de l’année lui a été remis par le Ministre allemand des Affaires Etrangères, Heiko Maas. « Ce moment a été très émouvant, a confié en marge de l’événement Kristina Vogel au quotidien L’Equipe. La compétition ne me manque pas mais, d’un autre côté, la communauté du cyclisme sur piste me manque. Avec eux, j’ai partagé tant de bons et de mauvais moments, ils sont ma famille dans le cyclisme. »

Kristina Vogel est également revenue sur ce qu’elle peut ressentir depuis cet accident qui a mis un terme brutal à sa carrière sportive et profondément bouleversé sa vie. Si elle ne veut pas se morfondre et continuer à positiver, la tristesse parfois la submerge. « Je ne suis pas en colère. Evidemment, je me sens par moments triste mais je me dis alors que je peux faire tout ce que je veux, assure l’Allemande dans ce même entretien. J’ai toujours pensé que plus vite vous acceptez une situation, plus vite vous pouvez vivre avec et rebondir. Je ne vais pas mentir, il m’arrive parfois d’haïr ce qui a pu m’arriver, d’être jalouse des personnes qui marchent dans la rue mais je vois aussi les personnes qui sont complètement paralysées, qui ne peuvent bouger que leur tête et, alors, je me dis que tout va bien. Je suis heureuse d’être en vie, je reste la personne que j’étais il y a six mois. Il faut continuer à avancer, c’est tout ! » Battante sur la piste, Kristina Vogel n’a pas perdu cette caractéristique pour sa nouvelle vie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here