Le 28è Tour Cycliste du Togo a démarré hier mercredi, 10 avril 2019, avec la première étape courue entre Lomé et Atakpamé, longue de 143 Km.

A l’arrivée, l’étape a été remportée par le français,  Barret Jérémy. Il a franchi le premier la ligne d’arrivée en parcourant la distance en 3h 23 minutes14 secondes, avec une vitesse moyenne de 42km/h.

L’allemand Hellmann Julian et le Burkinabè Nikiema Aziz, arrivent respectivement deuxième et troisième.

Pour les coureurs togolais, l’entame a été difficile.

Assoumanou Hamza, est le premier togolais à franchir la ligne d’arrivée et occupe le douzième rang au classement général. La compétition démarre difficilement pour les locaux qui n’ont fait que constater la vivacité et la capacité des coureurs Français, Allemands, Belges. Les Burkinabè se démarquent valablement par la vitesse à laquelle ils courent.

Très décevantes, les deux équipes alignées par la FTC, n’ont pas du tout réussi à rouler en équipe, ce qui démontre un manque cruel de stratégie et surtout de formules tactiques. «On n’a pas eu une bonne préparation. C’est ce qui explique le niveau un peu bas de nos deux équipes par rapport aux autres. Tactiquement et physiquement, ce n’est pas encore ça. Il reste néanmoins quatre étapes, et rien n’est encore joué. On donnera tout pour offrir le meilleur à nos compatriotes qui ont hâte de nous voir franchir les premiers la ligne d’arrivée », a indiqué Assoumanou Hamza.

La compétition continue avec la deuxième étape prévue ce jeudi entre Langabou et Sokodé, une distance longue de 104 kilomètres.

Simple Text

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

6 + 1 =