Après une rencontre entre Fouzi Lekjaa (président de la FRMF) et Vahid Halilhodžić mercredi à Rabat, un accord a été vite trouvé. Le lendemain, l’entraîneur bosniaque a été officialisé lors d’une conférence de presse. Alors qu’un flou tourne autour de son salaire, il a d’autres obligations vis-à-vis de la Fédération outre les résultats.

En effet, à part remporter des titres et se qualifier de façon régulière à la coupe du monde, Vahid Halilhodžić a d’autres clauses à respecter. Selon le président de la Fédération Royale Marocaine de Football, l’ancien sélectionneur de l’Algérie doit impérativement résider à Rabat. Ce qui permettra de cotoyer toutes les équipes et de connaître les réalités du football marocain. Le nouveau sélectionneur des Lions de l’Atlas doit avoir comme seul et unique interlocuteur la FRMF.

La violation des clauses du contrat auront pour conséquence directe « Une résiliation pure et simple du bail ».

Malgré tout ceci, Vahid Halilhodžić se dit honorer de diriger la sélection marocaine.

« Ce poste est une grande responsabilité et un grand honneur pour moi. C’est le retour aux sources (ndlr : entraîneur du Raja Casablanca en 1997), je n’ai jamais oublié mon passage au Maroc. Entraîner l’équipe nationale est un grand challenge pour moi. Les joueurs marocains font partie des meilleurs d’Afrique », a-t-il déclaré lors de sa présentation.

Africatopsports

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here