Sémassi de Sokodé reste fidèle à ses engagements salariaux auprès de ses joueurs, de son personnel technique et bien d’autres personnes qui travailleurs au sein du club. En dépit de l’arrêt du championnat national de football de première division dû à la propagation de coronavirus.

A cause de la crise sanitaire, et par rapport aux consignes strictes de la Fédération internationale de football association (FIFA), de la Confédération africaine de football (CAF) et des mesures prises par le gouvernement pour la contenir et la juguler, la Fédération togolaise de football (FTF) a suspendu les championnats nationaux provisoirement.

A cette crise sanitaire s’ajoute celle socio-économique parce que l’essentiel des activités économique est bloqué dans la plupart des pays. Dans ce contexte morose, la plupart des clubs togolais ne paient plus leurs joueurs, les encadreurs… Mais le Bureau exécutif de Sémassi continue, lui, de faire les efforts en payant les joueurs…

En effet, « Jusqu’à ce jour, le Comex des Guerriers de Tchaoudjo conduit par son président Monsieur ADOYI Essowavana ne comptabilise aucun arriéré vis-à-vis des groupes précités », informe le club dans un posting sur les réseaux sociaux. Au grand bonheur de ses employés.

Icilome

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here